REACTION A L’INTERVIEW DE GILCHRIST OLYMPIO AU GHANA


Gilchrist livre à Faure ses anciens partisans qui sont restés au Ghana.

gilchrist1
D'entrée de jeu et dans l'introduction de l'interview accordée à Gilchrist, Faure situe le cadre et l'enjeu du voyage sur le Ghana. Il affirme clairement que Gilchrist "co-gère" la dictature au sommet avec lui et sa clique. Désormais l’opposant historique GILCHRIST nous parle de frictions en lieu et place de dénoncer les crimes économiques et de sang d'une vieille dictature de plus 50 ans. Il minimise toute la pratique despotique du régime des Gnassingbé et balaie par là d'un revers de main ses propres années de lutte pour enfin affirmer avec force que la dictature est fréquentable désormais. Il se justifie honteusement que « Plus question de regarder dans le rétroviseur » ! 
Si on ne regarde pas dans le rétroviseur, comment peut-on bâtir l’avenir ?
Selon lui, son propre passé et sa propre vie de combattant sont révolus.
Gilchrist pense que tout va bien au Togo.
Au regard de tout ce qui vient d’être dit, nous sommes tentés de lui poser la question suivante : Par quelle alchimie tout va bien au Togo avec les mêmes Gnassingbé et l’armée mono ethnique? Gilchrist a la mémoire courte lorsqu’il affirme ceci :
D’abord il y a la paix au Togo, une paix générale, les gens sont libres il y a au moins une vingtaine de journaux, de radios, de télévisions dans le pays. C’est déjà un grand pas en avant.

Il oublie que dans les prisons de Faure se trouve encore des militants des droits de l’homme, des prisonniers de droit commun, etc. que le Togo est en état de siège permanent.Il feint d’oublier que les libertés démocratiques et d’expression sont constamment bafouées et foulés aux pieds. Des radios libres au Togo sont fermées et leurs animateurs poursuivis ! d’autres journalistes pourchassés et mis sur les routes d’exil.
Tout ce qui intéresse notre leader de l’UFC c’est comment faire tourner ses entreprises et gagner de l’argent sur le dos des contribuables togolais à travers les projets décrits dans son entretien. Enfin,
Sur le Burkina Faso
Il est contre la révolution que tout les démocrates et patriotes du monde entier saluent avec satisfaction comme un événement historique. A ce sujet, Il se dit triste.et par voie de conséquence, il demande au Togo de ne pas prendre appui sur l’exemple burkinabé. Cette prise de position sur le Faso nous démontre une fois de plus sa nature de classe de bourgeois et de co gérant de la dictature.

C’est d’ailleurs ce qu’il explique au sujet des réformes constitutionnelles et institutionnelles. Ne pas bousculer Faure pour qu’il y ait des frictions.Gilchrist a perdu le nord comme on dit. Cet homme est prêt à tout pour aider Faure a perdurer au pouvoir. Il convient d’appeler les peuples du Togo à le combattre tout comme le pouvoir auquel il collabore.
On ne doit point oublier d’évoquer la ville d'Accra, ville symbole pour les résistants togolais, où a eu lieu la rencontre Faure-Olympio et le chef de l'Etat Ghana.
En signifiant nettement dans son entretien avec la presse que la paix existe au Togo et que tout va bien, Gilchrist, lance un appel pressant aux responsables ghanéens de l'immigration de faire en sorte de tout ce qui est en leur pouvoir pour dégager et disperser sur cette terre ghanéenne les dernières poches de résistance et par voie de conséquence, les nombreux réfugiés qui se trouve sur le sol ghanéen. 
Gilchrist par son discours livre à Faure ses anciens partisans qui sont restés au Ghana.

signé Kanlento, 

Bruxelles, ce 29 novembre 2014

 

source :http://news.icilome.net/?idnews=797070&t=Interview-de-Gilchrist-Olympio-%3A--Ces-reformes-peuvent-intervenir-avant%2C-pendant-ou-apres-les-elections