Pascal Bodjona nous trompe et se trompebodjona-pascal-ministre-400

Pascal est l’un des tous puissants barons du parti fasciste le RPT.

Bodjona le plus « Puissant » des ministres de Faure Gnassingbé.

Du temps de Gnassingbé-père, ‘Eyadema, Bodjona était membre influent  de HACAME, la fameuse organisation des jeunes tueurs du parti fasciste qui a surtout sévi sur les campus universitaires de Lomé. UB (Université du Bénin) à l’époque,  à la fin des années 1980. Pascal Bodjona, a  milité activement dans cette organisation paramilitaire qui a commis  des assassinats de plusieurs étudiants qui s’étaient illustrés démocrates et patriotes.

Pascal Bodjona, exclu du Campus universitaire pour faits grave de tricherie, est récompensé par feu l’autocrate Eyadema qui l’a propulsé, ambassadeur aux Etats Unis.

 Aux Etats-Unis, Pascal Bodjona, s’est  révélé un serviteur zélé du régime de Gnassingbé -père confisquant ainsi ce poste diplomatique à vie pour ses besoins propres et le service des renseignements de la dictature.

En février 2005, à la mort du despote Eyadema et  à l’arrivée au pouvoir de Faure Fraude Gnassingbé, sur la tête de plus de 800 togolais assassinés  afin que Faure conserve le pouvoir, revoilà Pascal Bodjona, aux côtés du jeune Faure Fraude Gnassingbé.

 Bodjona Pascal  a pris du service en devenant ministre de l’intérieur, poste sensible sous la dictature des Gnassingbé. Devenant ainsi le  plus « Puissant » des ministres de Faure Gnassingbé

Pascal Bodjona, avait, cette fois-là, la possibilité de dénoncer le coup d’Etat commis pas les hommes en armes au service des Gnassingbé et de regagner les rangs des démocrates togolais. Au contraire,  il aidé les militaires  a porté  Faure Fraude au pouvoir.

Rappelons que sous ce régime de Faure Fraude Gnassingbé, c’est  sur ordre  de Bodjona que les manifestations sont réprimées dans le sang.

C’est sous ce même Bodjona que les élections frauduleuses contre le peuple togolais sont organisées depuis 2005 à ce jour.

C’est encore ce même Pascal Bodjona qui  refusait de délivrer aux  partis politiques togolais, le visa et les quitus en vue de la reconnaissance  effective de ces formations politiques et de l’effectivité de leurs activités. Aussi, Pascal Bodjona  a pu faire revenir au pays  certains jeunes opposants pour les associer à la gestion de la dictature. Nous citerons l’exemple de Logo Dossouvi revenu à Lomé sur conseils et amitiés de Bodjona

C’est lui qui a aussi emballé Gilchrist Olympio.

Après tout un homme n’est –il pas ce qu’il dit et fait ?

Bodjona Pascal n’a jamais été un démocrate depuis sa tendre jeunesse  jusqu’à  ce jour .Il ne le deviendra jamais. C’est un homme qui  n’a appris  qu’à commander, à voler et à tricher.

Le proverbe  en milieu éwé ne nous  dit-il  pas que :?« un morceau de bois a beau séjourner dans l'eau, il ne deviendra jamais un caïman ». On ne change pas la nature de l'homme.

Bodjona est le numéro deux du régime sanguinaire de Faure Fraude Gnassingbé .Il a infatigablement  collaboré et contribué à asseoir ce régime  de l’arbitraire à la tête du Togo.

A ce sujet, il doit être combattu comme son maître. Bodjona mérite la sentence de l’histoire.

Toujours au service des Gnassingbé, Bodjona le plus « Puissant » des ministres de Faure Gnassingbé  est  inculpé dans l'affaire « d'escroquerie internationale » dans laquelle avait été aussi cité l'ex-PDG d'Elf, Loïc Le Floch Prigentrivaux.

On comprend aisément que c’est une affaire de droit commun et non une affaire politique. Cette affaire n’a aucun rapport avec la lutte invincible que mène le peuple Togolais pour sa liberté et la démocratie.

Enfin, Bodjona  a eu le temps d’amasser  une bonne fortune provenant de l’effort des contribuables togolais. Désormais il souhaite se positionner pour remplace le prince Fraude Faure  et continuer les crimes  économique et de sang à la tête du Togo.

C’est ainsi qu’à la veille du scrutin de 2015, il sort de sa réserve pour débiter son venin avec pour seul objectif, mentir, mentir !

Aucun programme politique.

Disons que  Pascal Bodjona est un serpent plus que venimeux ; un monsieur malveillant et un malintentionné  vis-à-vis du peuple togolais. Pascal Bodjona se trompe et nous trompe.

Le  peuple togolais n’est point dupe. Il veille au grain.

Il connait ses fils et ses filles qui luttent   réellement pour son affranchissement de la main  ensanglantée  des Gnassingbé.

Bodjona n’aime pas le Togo et il ne l’aimera jamais.

Il n’aime que son propre ventre. Il cherche qu’à le remplir davantage

Lui confier un mandat c’est confier le pouvoir de nouveau à un autre Faure. Tous ces pickpokets (MILEGO) doivent rendre gorge un jour ou un jour.

A bas la manipulation du peuple togolais, vigilance

Fait à Bruxelles, ce 25 juin 2014

Moufta Wailua Maurice GLIGLI-AMORIN