Faure : Il souffle le chaud et le froid

Samedi, 05 Février 2011 11:50

Nommé par ses pairs patron de l'UEMOA, Faure joue gros. Il va devoir chercher les solutions pour remettre debout l'UEMOA devenue très "politisée" avec la crise ivoirienne et convaincre les jeunes de le sous-région qu'il peut et veut réduire la pauvreté devenue chronique sur la côte ouest-africaine. Plusieurs experts qui critiquent déjà l'immixtion de l'UEMOA dans la "chose politique" en Côte d'Ivoire voient un échec annoncé du prince togolais. On se souvient qu'il avait été le tout premier à poser son avion au Nigéria au lendemain des élections présidentielles dans le but de débarquer Laurent Gbagbo du pouvoir. Il va continuer son va-t-en guerre en proposant de mettre des soldats Togolais à disposition de l'ECOMOG, information que tente de démentir son entourage. Dans la foulée, il a même laissé ses médias et les apparatchiks proches de lui diaboliser Gbagbo en le traitant de "Machiavel africain".

Quand l'Angola et l'Afrique du sud changent de ton, Faure comprend qu'il faut changer de stratégie. Le guerrier d'hier devient l'humaniste qui se dit proche des Ivoiriens dans la crise. Dans cette crise, il aura été le plus grand bénéficiaire. Le criminel d'hier que tous les présidents évitaient, est devenu l'homme de paille. La dette du Togo est effacée d'un cran. La France elle même efface la dette intérieure via son ambassadeur à Lomé. Faure, dont bien des chefs d'Etat ont hésité à envoyer des messages de félicitation pour sa brillante réélection (60%) est du coup le chouchou de vieux présidents finissants y compris en Occident, peut dire merci à la crise ivoirienne. On le confie le dossier très noir de l'UEMOA. On réserve un billet d'avion pour l'ex-premier ministre Jean-Pierre Raffarin pour le 7-Février prochain dans la capitale Togolaise. L'objectif, selon les autorités franco-togolaises, est de parler aux entreprises togolaises, s’il en existe vraiment au Togo. Et on se demande pour leur consultance, s'il faut absolument des coqs blancs? Dans le nord du pays, on cale par un Françafricain et Maçon notoire, appelé Denis Sassou Nguesso arrivé précipitamment à Niamtougou. Officiellement c’est pour se recueillir sur la tombe de Gnassingbé Eyadema après 6 ans de sa disparition. Officieusement, il faut mettre le plus pantin des pantins nègres Denis sur orbite dans la crise ivoirienne et bénir du coup Faure comme nouveau membre franc-maçon adoubé, cette franc-maçonnerie si chère, à tous les chefs d'Etats africains ! Dans le fond, il y a la crise ivoirienne qui va devenir une humiliation pour la France si Gbagbo réussissait à vaincre le colonisateur. Faure qui n'a pas besoin des voix de son peuple pour parler est un bon élève dans ses coups tordus. Alors, on met le paquet pour que Faure soit le nouveau président Emérite de l'Afrique, lui qui est assis sur des flaques de sang de ses compatriotes.

En effet, il n'en est rien avec toutes ces jérémiades. Faure qui n'a jamais été élu par personne au Togo a plus l'épée de Damoclès sur sa tête que tous les autres chefs d'Etats réunis de la sous région. Devenu presqu’un véritable pantin, on lui confie les mauvais rôles, les pires. Aussi Nicolas Sarkozy a-t-il listé le nom du Togo comme pays guerrier contre la Côte d'Ivoire sans même que Faure ne soit mis au courant. "Et le prochain rôle du nouveau patron l'UEMOA qu'il préside sera d'aller convaincre la Chine, la Russie et l'Inde d'une imminence de la guerre si le panel des chefs d'Etat échouait en Eburnie", c'est Jeune Afrique qui l'annonce tambour battant , tout comme ce confrère s'était ridiculisé à devenir un papier à propagande occidentale au lendemain des élections ivoiriennes en Cote d'Ivoire. Et depuis, c'est un Faure triomphant qui se plaît dans son nouveau rôle. Sauf que celà n'engage pas les Togolais, si ce n'est les hommes de l'ombre qu'il sert dans le but bien précis de faire comme son père: 38 ans de pouvoir.

Ahmed Bamba Lynx.info