CAMEROUN : PAUL BIYA N'A PAS TENU DE CONSEIL DE MINISTRES DEPUIS 16 MOIS

Cameroun : Paul Biya n'a pas tenu de conseil de ministres depuis 16 moisLa dernière rencontre entre le chef de l’Etat et les membres du gouvernement a eu lieu en juillet 2009.

Au Cameroun, le conseil des ministres est convoqué par le chef de l’Etat. Le dernier en est celui  du 3 juillet 2009, au lendemain du réaménagement gouvernemental du 30 juin de la même année.

Au cours de ce conseil, le chef de l’Etat  a donné des directives aux nouveaux promus en promettant de les évaluer six mois plus tard, soit en janvier 2010. Depuis, plus rien. A quelques jours de la fin de l’année 2010, il n’y a toujours pas eu de conseil ministériel.

Parlant de sa politique des «grandes ambitions » élaborée au début du septennat de 2004, le chef de l’Etat a expliqué au nouveau gouvernement conduit par Yang, le 3 juillet 2009 que « si, incontestablement des avancées ont été réalisées, les résultats obtenus n'ont pas été à la hauteur de toutes nos attentes. Il était donc nécessaire de se demander pourquoi, d'identifier les obstacles rencontrés et d'en tirer les leçons». Il a attribué cette inefficacité au «manque de dynamisme et à l’inertie». Paul Biya a aussi souligné que la corruption, «même si elle est vigoureusement combattue, continue de freiner notre action».

Après ce constat,  le chef de l’Etat a demandé aux membres du gouvernement de générer de grands projets agro-industriels «qui dorment dans les cartons depuis des années ». Il a également prescrit une gestion budgétaire rigoureuse, une meilleure consommation des crédits et la mise en œuvre d’un programme de développement énergétique qui réponde aux potentialités du Cameroun. «Les responsables de ce secteur devront dans les six mois rendre compte des actions entreprises», a conclu Paul Biya le 3 juillet 2009.

Avant cette date, le conseil ministériel s’est tenu le 7 mars 2008, au lendemain des émeutes de  février 2008. Aux ministres concernés, Paul Biya a donné des directives pour la baisse des prix des produits de première nécessité tel que le sucre, le riz, le poisson. Précédemment, les membres du gouvernement se sont réunis le 12 septembre 2007 au lendemain de la réorganisation du gouvernement du 7 septembre de la même année.

© Le Jour : Anne Mireille Nzouankeu