Guinée: Formation d'un nouveau gouvernementMoussa_Dadis_Camara15010927

Après de folles rumeurs sur sa publication il y a deux jours, le gouvernement de transition proposé par le premier ministre Kabiné Komara a été entériné par décret du chef de l’Etat, Moussa Dadis Camara. La composition de ce gouvernement a été rendue publique dans la nuit de mercredi, sur les antennes de la Radio télévision guinéenne (RTG).Le chef de la junte au pouvoir en Guinée le capitaine Moussa Dadis Camara, a ainsi procédé à la formation d'un gouvernement de 29 membres, dirigé par Kabinet Komara, nommé Premier ministre quelques jours après le coup d'Etat du 23 décembre dernier.

Voici la composition du gouvernement :

1- Ministre de la Sécurité et de la Protection civile : général de division Mamadouba Camara, 1er vice-président du CNDD, confirmé

2- Ministre à la présidence chargé de la Défense nationale : général Sékouba Konaté, 2 è vice-président du CNDD, confirmé

3- Ministre d'Etat à la présidence, chargé de la Construction, de l'Aménagement du territoire et du Patrimoine bâti public : Boubacar Barry, confirmé

4- Ministre, secrétaire général de la présidence de la République : commandant Kélétigui Faro, confirmé

5- Ministre du Plan et de la Promotion du secteur privé : Mamadouba Max Bangoura, précédemment secrétaire général du ministère de l'Intégration africaine

6- Ministre des Mines et de l'Energie : Mahmoud Thiam, précédemment vice- président de l'Union des banques suisses (UBS) à New York.

7- Ministre des Affaires étrangères et des Guinéens de l'étranger : Alexandre Cécé Loua, précédemment ambassadeur de la Guinée en Allemagne.

8- Ministre de l'Administration du territoire et des Affaires politiques : Dr Frédéric Kolié, juriste en Allemagne

9- Ministre à la présidence, chargé de l'Economie et des Finances : capitaine Mamadou Sandé, économiste financier

10- Ministre de l'Enseignement pré-universitaire, technique, professionnel et de l'éducation civique : Madame Aicha Bah, précédemment directrice à l'UNESCO

11- Ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique : Dr Alpha Kabiné Camara, professeur d'université, précédemment médecin chef du Centre hospitalo-universitaire (CHU) de Donka

12- Ministre de l'Agriculture et de l'Elevage : Abdouramane Sanoh, directeur de société

13- Ministre de la Justice, garde des Sceaux : colonel Siba Nolamou, docteur en droit, précédemment directeur de l'Ecole nationale de la gendarmerie de Sonfonia

14- Ministre du Commerce, de l'Industrie et des PME : Intendant militaire commandant Korka Diallo, précédemment directeur général de l'Intendance militaire

15- Ministre de l'Environnement et du Développement durable : Papa Koly Kourouma, directeur de société (membre du précédent gouvernement au même poste)

16- Ministre des Télécommunications et des Nouvelles technologies de l'information : colonel Mathurin Bangoura, précédemment en service au ministère de la Défense Nationale

17- Ministre de la Pêche et de l'Aquaculture : Raymond Oulété, précédemment en service à Total Guinée

18- Ministre de la Coopération et de l'Intégration africaine : Abdoul Aziz Bah, précédemment chef de cabinet du ministère du Plan et de la Coopération

19- Ministre du Travail, de la Réforme administrative et de la Fonction publique : Dr Alpha Diallo, conseiller, en service à la Banque Centrale de la République de Guinée (BCRG)

20- Ministre de la Santé et de l'hygiène publique : colonel Abdoulaye Chérif Diaby, précédemment médecin chef des forces armées guinéennes

21- Ministre des Transports, Mamadi Kaba : précédemment directeur général de l'Agence de la navigation aérienne

22- Ministre du Tourisme, de l'Hôtellerie et de l'Artisanat : Dr Léonie Koulibaly, précédemment directrice chargée du renforcement des capacités au ministère de la Défense nationale

23- Ministre des Audits, de la Transparence et de la Bonne gouvernance : Joseph Kandouno, précédemment directeur national adjoint de la dette publique

24- Ministre de la Promotion féminine et de l'Enfance : Madame Makoura Sylla, précédemment chef de cabinet au ministère des Affaires sociales.

25- Ministre de l'Information et de la Culture, Justin Morel Junior, journaliste (même poste dans le gouvernement de Lansana Kouyaté, formé en 2007)

26- Ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Promotion de l'emploi des jeunes : colonel Fodeba Touré, précédemment commandant du Bataillon autonome de la sécurité présidentielle (BASP).

27- Ministre de la Décentralisation et du Développement local, Naby Diakité, directeur de projet (même le gouvernement dissous par la junte)

28- Secrétaire d'Etat à la présidence de la République, chargé des services spéciaux, de la lutte anti-drogue et du grand banditisme, capitaine Moussa Diokoro Camara, précédemment en service à l'état-major de l'armée.

29- Secrétaire d'Etat, chargé des Travaux publics auprès du ministre d'Etat de la Construction, de l'aménagement du territoire et du patrimoine bâti public : Mamadi Kallo, précédemment chef du projet pilote des 200 logements du ministère de l'Urbanisme et de l'Habitat.

© Pana/ Camer.be